LA COOPERATION JAPONAISE A L'EGARD DE L'AFRIQUE EN CHIFFRES
Page deart
Page Principale
Ensemble vers l´┐Żavenir. Le Japon et l'Afrique Ministere des Affaires etrangeres du Japon
Situation de l'Afrique Cheminement de la TICAD de sa naissance jusqu'a aujourd'hui APD du Japon envers l'Afrique APD fructueuse
Nombre de personnes ayant acquis l'acces a l'eau potable
[ Résultat du Programme d'action de Tokyo adopté à la TICAD II ]
Cas 1
Assurer d'abord l'eau pour usages ménagers et libérer des villageois du puisage. Le projet ne s’arrête pas à la réalisation des formations des techniciens, mais vise aussi des formations permettant aux villageois de devenir eux-mêmes des conférenciers. L’autonomisation se réalise pas à pas.
D'après les études réalisées de 1990 à 1991, le taux d'alimentation en eau a été de 19% pour l'ensemble du pays et de 11,5% pour les zones rurales en Ethiopie. Ces statistiques, très en deça de la moyenne africaine qu’était de 41%, témoignaient d’une situation grave. Assurer de l'eau pour usages ménagers, cela était une nécessité urgente en Ethiopie. Les éthiopiens consacrent une très grande partie de leur travail et de leur temps pour le puisage de l'eau, ce qui contribue en partie à une aggravation de la pauvreté. Le puisage de l'eau est une tâche physiquement très dure à supporter par les femmes et les enfants. Puisque la réalité de la source d’eau traditionnelle fait surgir quelques effets sur la santé et l'hygiène, il est nécessaire d'améliorer la situation au point de vue du rôle de femme dans le développement.

Pour réaliser des projets d'alimentation en eau, des techniciens ayant un niveau technique acceptable manquent. La hausse de niveau de techniciens est donc une tâche prioritaire. Pour faire face à ce problème, le Ministère des ressources en eau de l'Ethiopie a élaboré un projet de construction d'un centre de formation technique, unique en Ethiopie, destiné aux techniciens et aux vulgarisateurs techniques en province chargés du développement des ressources en eau sous-terraine et de l'alimentation en eau, projet dont la requête a été adressée auprès du gouvernement japonais. En réponse à cette requête, le gouvernement japonais a décidé de réaliser ce projet, qui est actuellement en cours, pour la période de 1998 à 2005.

Un centre de formation a été mis en place à Addis-Abéba. L’objectif de ce centre est de permettre aux participants, après deux ou trois mois de formation centrée sur les pratiques, de mener à bien leurs tâches en tant que force vive au service de leur village. Au début, il y avait 10 participants, un par rapport à chacune des dix régions. Jusqu'en 2002, le nombre de participants s’est élevé à 350 au total. Les formations données par ce centre jouissent d'une bonne réputation auprès des anciens participants. Selon eux, le taux de réussite de l'exploration ou de forage a augmenté, de même que le taux de fonctionnement des machines en raison de la diminution du nombre de pannes.
  Les études effectuées en 2000 ont révélé que le taux d'alimentation en eau est monté à 31% pour l'ensemble du pays et à 24% pour les zones rurales. Cependant, les chiffres restent très bas par rapport à ceux des autres pays africains. Beaucoup de projets de forage ont été réalisés avec le soutien des pays donateurs et des ONG. Mais pour que l'Ethiopie soit capable d'accéder à l'eau en qualité et en quantité suffisante, il faut former des techniciens dotés du savoir-faire nécessaire. On peut espérer que les techniciens formés par ce centre constitueront une force motrice du développement des ressources en eau dans ce pays.


•Page départ du coin "APD fructueuse" •Cas 1 •Cas 2 •Cas 3 •Cas 4 •Cas 5 •Cas 6
[ retour ]
Glossaire pour comprendre l'Afrique
Dans le présent site, "l'Afrique" indique tous les pays africains (53 pays), à savoir les pays de l'Afrique du Nord et les pays situés au sud du Sahara.
Publication : Premier et Deuxième Services d'Afrique, Direction général des Affaires du Moyen-Orient et d'Afrique Ministère des Affaires étrangères
2-11-1, Shibakoen, Minato-ku, Tokyo 105-8519 Téléphone : 03-3580-3311
Copyright:1995-2003 The Ministry of Foreign Affairs of Japan plan du site