LA COOPERATION JAPONAISE A L'EGARD DE L'AFRIQUE EN CHIFFRES
Page deart
Page Principale
Ensemble vers l´┐Żavenir. Le Japon et l'Afrique Ministere des Affaires etrangeres du Japon
Situation de l'Afrique Cheminement de la TICAD de sa naissance jusqu'a aujourd'hui APD du Japon envers l'Afrique APD fructueuse
Processus de la TICAD : dix ans en rerospective

Processus de la TICAD
Conference internationale de Tokyo sur le developpement de l'Afrique

Qu'est-ce que la TICAD
(Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l'Afrique)?

La TICAD est une conférence internationale consacrée au thème de développement de l’Afrique et organisée à l'initiative du gouvernement japonais en collaboration avec les Nations Unies (Salle des conseillers spéciaux du Secrétaire-Général chargés de l'Afrique (OSAA) et le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD)), la Coalition Mondiale pour l'Afrique (CMA) et la Banque mondiale.

Processus de la TICAD : sa signification
La TICAD, organisée tous les cinq ans à Tokyo depuis 1993, célébrera sa dixième année avec sa troisième réunion prévue en 2003. C'est un cadre global consacré au développement de l'Afrique, lancé à l’initiative du Japon et largement reconnu et apprécié au sein de la communauté internationale. Il a connu une large participation de divers acteurs de développements, à savoir les pays africains, les pays donateurs comme les pays du G8, les pays asiatiques, les organisations internationales et régionales, la société civile telle que le secteur privé et les ONG.

10 ans de la TICAD
Tokyo, 1993
TICAD I : Première Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l'Afrique
A l'époque de l'après-guerre froide, l’intérêt porté sur l'Afrique s'était affaibli. Dans ce contexte, la tenue de la TICAD a suscité au sein de la communauté internationale un intérêt renouvelé sur l’Afrique. A l’issue de la Conférence, a été adoptée la « Déclaration de Tokyo » sur le développement de l’Afrique, qui a proclamé la coopération dans les domaines politique et économique et mis en lumière la philosophie de base qui jalonnerait le processus de la TICAD, c’est-à-dire, la coopération internationale basée sur l’effet synergique des efforts exercés par les pays africains (appropriation) et du soutien qu’apportera la communauté internationale (partenariat), et la coopération Asie-Afrique.ween
Tokyo, 1998
TICAD II : Deuxième Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l'Afrique
Le thème principal a été la « diminution de la pauvreté en Afrique et son intégration à l'économie mondiale ». A l’issue de la Conférence a été adopté le « Programme d'action de Tokyo » qui, en se basant sur la philosophie de base, c’est-à-dire, l’appropriation et le partenariat, contient les objectifs en chiffre dans les trois domaines, à savoir le développement social, le développement économique et les bases de développement.
Tokyo, 2001
Réunion au niveau ministériel de la TICAD
52 pays africains, 28 pays asiatiques et européens et 32 organisations internationales et réginales y ont participé. C'était la première occasion pour la communauté internationale de discuter du NEPAD (Nouveau Partenariat pour le Développement de l’Afrique) qui venait de naître en octobre 2001.
Tokyo, du 29 septembre au 1er octobre 2003
TICAD III : Troisième Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l'Afriquet
Elle offrira une occasion pour examiner la marche de 10 ans et le processus de la TICAD, et pour en viser des réalisations concrètes.

La nouvelle conjoncture autour de la TICAD

[ retour ]
Glossaire pour comprendre l'Afrique
Dans le présent site, "l'Afrique" indique tous les pays africains (53 pays), à savoir les pays de l'Afrique du Nord et les pays situés au sud du Sahara.
Publication : Premier et Deuxième Services d'Afrique, Direction général des Affaires du Moyen-Orient et d'Afrique Ministère des Affaires étrangères
2-11-1, Shibakoen, Minato-ku, Tokyo 105-8519 Téléphone : 03-3580-3311
Copyright:1995-2003 The Ministry of Foreign Affairs of Japan plan du site